Bio

auto portrait loïc jean-loup Flament

« Il faut aiguiser ses sens pour s’apercevoir que notre monde est généreux de propositions. »

 
 

Loïc Jean-Loup Flament est un photographe français né le 1er novembre 1973 en région parisienne.

Après des études en biochimie, il se consacre à l’âge de 21 ans à la photographie.

Très influencé par le cinéma fantastique, Loïc s'exerce aux différentes techniques argentiques de surimpression ou d’exposition longue lui permettant d’explorer et de construire une image chimérique et poétique.

Il assiste plusieurs photographes de mode et apprends les techniques d’éclairage de studio. En parallèle, il suit une formation de tireur-filtreur et complète cette formation par des cours du soir aux beaux-arts de Paris. Après sa première publication en 1998 dans le magazine Jeunes Créateurs, il collabore sur des visuels de pochettes de disques avec des chanteurs et des groupes de rock.
Il est également publié dans des magazines de mode comme le FaceFull, l’Appart Mag, D-Side.
En 2010, Il réalise des « capsules », vidéos très « Arty » pour un magazine électronique BuyBuy. Il écrit et réalise son premier court métrage « Pleasure of nonsense » sélectionné au short film corner du festival de Cannes en 2009, puis un second de 10 min, « l’Orgone » en 2013.


Il reprend en 2014 une image argentique (voir la rubrique DEMARCHE ARTISTIQUE) pour se consacrer à un visuel essentiellement en noir et blanc sur support argentique dit traditionnel. Cette nouvelle approche en photographie noir et blanc le libère d’une post production numérique qu’il estime trop présente. En découle une approche artistique intime, plus épurée et profonde.
Le quotidien qu’il photographie s’édulcore pour laisser place à ses imaginaires fantastiques.


Aujourd’hui, il continue sa recherche et expose régulièrement son travail.
 
 
2018
Exposition  Galerie Kunstverein Langenfeld, Allemagne.
Exposition permanente à l’Hôpital d’Instruction des Armées Percy.
 
2017
Résidence artistique à l’Hôpital d’Instruction des Armées Percy, Clamart.
 
Sélectionné au concours Grand Prix de l’Institut Bernard Magrez 2017.
Thème du concours « Never Give Up ».
Photo sélectionnée « Ordo Ab Chao » Tirage argentique baryté 120 cm x 80 cm.
 
2016
Sélectionné pour participer à MACPARIS, manifestation d’art contemporain.
 
Sélectionné au concours du Grand Prix Bernard Magrez 2016 à l’institut culturel de Bordeaux sur le thème La Sagesse avec la photographie Sephirah.
Nominé au concours pour le Grand Prix Photos et le Grand Prix Bernard Magrez.
 
2013
Réalisation d’un cours métrage « l’Orgone ».
 
2009
Réalisation d’un cours métrage « Pleasure of nonsense » et sélection officiel au festival de
Cannes au short film corner.